A la fin de la journée, nous observâmes le ciel qui s’obscurcissait. « Tu vois que tu n’as pas de raison d’avoir peur. La mort, ce n’est pas autre chose. Demain tu te réveilleras. Demain tu t’éveilleras. » Alors que nous traversions un hameau, juste avant l’arrêt de l’étape du jour, il prit subitement congé. Un ami l’accueillerait pour la nuit. Je n’eus pas le temps de lui poser de question sur son itinéraire. Il accéléra suffisamment le pas pour signifier son départ et dans le virage, se retourna « Au revoir Ezema, me dit-il. N’oublie pas de visiter l’Eglise Santa María de Eunate ». Je me souviens que des fougères, sur le bord de la route, frémirent lorsqu’il s’éloigna.
version complète de IeMJ
#ilestmortjimmarcboisson