L’éveil

Je restais prudent. Ne voit-on pas le monde du bout de notre lunette ?
Je lisais, j’entendais que le monde s’éveillait.
Je n’y croyais pas vraiment.
Comment se faisait-il que, précisément au moment où je m’intéressais à l’invisible, d’autres avaient la même expérience ?
Le lendemain d’une conversation où je remettais en cause, avec une véhémence qui ne désirait qu’être trompée, l’éveil spirituel de notre monde, un documentaire et un article, l’affirmant précisément, se placèrent bien à ma vue.

Je crois désormais que notre monde vibre différemment.
Parviendra-t-il à se transformer avant que la planète ne devienne, pour l’homme, définitivement invivable?

La double vie de Véronique

La double vie de Véronique me trotte dans la tête cette semaine.
Il est des films qui nous accompagneront dès que nous les aurons vus. Mon premier roman, Vox Latina, est né de l’un de ceux-là.
Sur le place de Cracovie, depuis le virage de son bus, une jeune fille voit sa soeur, son alter-ego, au regard aussi étonné que le sien. Lorsque la Véronique polonaise meurt, la Française est brisée comme la poupée qui va la représenter.

Cliquer sur l’image

Weronika meurt sur scène, au sommet de son art et de sa voix, comme Krzysztof Kieślowski, le réalisateur, mourra peu après La double vie de Véronique, également victime de son coeur…

Coïncidences/Synchronicités

central-park-1389420-640x480

Je me promenais avec ma fille dans un parc quand nous avons entendu une musique au loin. « On va voir ce que c’est ? » m’a-t-elle dit. J’avais pensé la même chose. Au dessus d’une petite colline dont ce parc est parsemé, il y avait une scène. Nous allions vérifier le programme, l’heure du concert et son prix lorsque nous avons constaté que c’était la Fête de la musique.