Le temps n’existe pas ?

En effet, je ne l’ai pas trouvé pour penser à une chronique cette semaine.

Un nouveau passage à Lima m’a permis de reprendre l’écriture. Je ne comprends pas totalement pourquoi ce pays est si lié à mes réflexions littéraires, même lorsque le roman se déroule dans un autre pays – cette fois au Mexique…

Lisez le manuscrit complet de Il est mort, Jim – 2

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

PUC Lima Illustration épisode Il est mort, Jim

Chapitre 2 – 1

A 58 ans, en 2012, j’avais décidé, de mener une dernière recherche. J’étais professeur d’histoire. On me disait assez populaire auprès des étudiants et quelque peu atypique pour les canons de la Pontífica Universidad del Perú, la PUC. J’avais choisi, auparavant, pour mon doctorat, de travailler sur le Sentier Lumineux. On était à la fin des années 1980 et c’était un fait d’actualité.
Dans ma jeunesse, à une époque où ce n’était pas très courant, j’étais un peu le globe-trotter de sa famille. En 1976, j’avais quitté Paris pour Lisbonne, où j’avais obtenu un Master d’histoire. Ensuite, j’étais allé à Barcelone, où j’avais travaillé comme serveur, puis m’étais retrouvé à Sydney où j’avais trouvé un emploi de répétiteur auprès des enfants d’un diplomate.