Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 34

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

aéroport

Chapitre 5-1

Quelques jours après mon retour à Lima, je repris l’avion, cette fois en direction de la France. Il fallait bien l’avouer, pour un voyage moins joyeux que le précédent.
Chaque fois qu’en hiver j’arrivais à Roissy, je retrouvais une sensation de froide étrangeté. Tout d’abord le passage par la passerelle-tube, collée à la porte de l’avion comme si elle allait aspirer son contenu. C’était encore un sas, un moment intermédiaire entre le pays qu’on avait laissé en été et celui qu’on retrouvait en hiver.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 32

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Congonhas

Chapitre 4-7

– Qu’est-ce que tu aimes à Lima ?, demanda Véronique.
– Tout, en fait.
– Comment ça tout, ce n’est pas un peu exagéré ?
– J’ai dit « tout » sans même y réfléchir. Ce doit être sincère. J’aime qu’elle soit face à l’océan. Les quartiers de Barranco et de Miraflores où tu peux marcher le long des falaises avec la mer en contre-bas. J’aime la valse continue des vieux bus et des colectivos bariolés. J’aime l’espagnol que parlent les Péruviens. J’aime les odeurs de bois des balcons du centre-ville. J’aime voir les vendeuses d’emolientes avec leurs vieilles carioles. Et j’aime même les odeurs de pisse et de nourriture qui imprègnent la ville. Et j’aime le fait qu’il n’y pleuve jamais.

A propos de Il est mort, Jim – 31

« Ouro Preto est une ville coloniale située sur plusieurs collines. Et sur ses hauteurs, comme si elles avaient été créées pour ça, il y a des églises. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Les églises se dressaient fièrement pareilles, avec leurs façades blanches aux bords bruns et leurs deux clochers ; elles n’étaient jamais pourtant identiques et même parfois très différentes au deuxième regard. Il y en avait avec des angles ronds et d’autres carrément rectangulaires. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Je traversai la place Tiradentes, où la statue du héros occupait le centre. Située en son point le plus haut, elle est le véritable centre de la ville. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Je m’attardai surtout à l’Eglise São Francisco. Le ciel bleu d’Ouro Preto la faisait briller sur son parvis. La lumière se faisait ocre en caressant ses murs. Ses formes rondes ajoutaient à la douceur de la vision. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 31

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Ouro Preto

Chapitre 4-6

EMI, Brésil, Kardec, Inde, Tibet, bouddhisme. Des zones se dessinaient à la manière des cartes conceptuelles.
Le lendemain de cette nouvelle veillée sur mes recherches, je décidai de consacrer la journée à visiter Ouro Preto. J’avais vu les églises de loin et connaissais mal la ville. Lors de mon premier séjour, la pluie m’avait découragé de marcher et il est difficile de la parcourir autrement qu’à pied tant il y a de choses à voir et tant les rues sont étroites, sinueuses et pentues.
Ouro Preto est une ville coloniale située sur plusieurs collines.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 29

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Librairie Ouro Preto

Chapitre 4-4

– Et pourquoi avez-vous choisi de raconter cette histoire de l’Inconfidência ? poursuivit la directrice de l’Alliance Française.
– La première raison est pratique, dit Véronique. Felipe est d’ici ; moi j’y travaille. Comme vous le savez, pour aggraver les choses, je suis professeure d’histoire. Je devrais dire « j’étais » puisque j’ai pris ma retraite mais je ne cesserai jamais de l’être. Felipe le sait bien, qui m’a beaucoup reproché de continuer à le traiter comme mon étudiant pendant l’écriture du livre. Nous voulions écrire un livre qui mêle le présent avec un événement historique fort.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 28

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Ouro Preto

Chapitre 4-3

Avant le lancement, ma tante eut le temps de m’informer de la genèse de son livre. Je m’étonnais qu’elle l’ait écrit avec un de ses étudiants. Burro s’était chargé de la partie actuelle tandis qu’elle rédigeait les chapitres historiques. Dans le présent, à Paris, une femme achetait pour son fils une statuette chez un antiquaire, en guise de cadeau pour son départ à Ouro Preto, où il allait réaliser un stage et loger chez sa tante. Peu de temps après, elle était assassinée.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 27

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

avion

 

Chapitre 4-2

Jean Morzelle avait apparemment déclaré que les religions disaient n’importe quoi. Cette impression d’amour universel n’était pourtant pas sans rappeler les discours catholiques. La page du site que je consultais se terminait sur ces mots :  » C’est une certitude, il y a un au-delà ; mais en attendant, il faut vivre ici…  » J’aurais aimé pouvoir prononcer ces premières paroles.
En faveur de la contre-argumentation du bloggeur – David Rossini était son nom, il y avait la personnalité d’Eduardo Pastor. Les nombreuses histoires qu’il s’était plu à raconter, avant de sombrer dans son malaise diabético-alcoolique, avec un brio certain, montraient qu’il s’intéressait de près à l’univers ésotérique. Le troisième point de David Rossini avait manifestement du poids. « Le contenu des EMI, comme celui des rêves ou des hallucinations, dépend de la culture de l’expérienceur. »

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 22 / 23

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Pão de queijo

Chapitres 3-10  3-11

Il y avait un garçon avec elle qu’elle appelait Burro, et qui revenait à peine de France.
– Si tu l’avais vu il y a deux ans, dit Véronique en le désignant. Il avait les cheveux longs et n’était pas parisien, comme maintenant. Mais heureusement, quand tu es de passage, tu te souviens, Burro, de ta vieille professeur et de ses pães de queijo[1].
– Les pães-de-queijo que Véronique fait, avait dit le jeune homme, sont au moins à la hauteur de ceux que font les Mineiros[2]. Lorsque j’étais étudiant, on en sentait l’odeur jusque chez nous au Zoologique.