A mon réveil

 

 

 

Marc Boisson, Il est mort Jim,
Deuxième édition, Ezema, 2020

 

 

« En 2012, à 58 ans, vingt-cinq ans après mon doctorat, je commençai une dernière recherche, que je dédiais… à la mort. »
Il est mort Jim P. 13

« Je ne pris jamais un vol qui n’avait pas disparu des écrans radars mais de ceux des ordinateurs avant même qu’il ne décolle. »
Ca n’intéresse personne, p. 25.

Trois livres à gagner

Dans Ca n’intéresse personne, un prêtre enquête sur des apparitions au Mexique.
Il a bien existé et est notamment l’auteur de Les morts nous parlent.

Quel est son nom ?

Les trois premières personnes qui donneront la bonne réponse recevront le roman en version ebook.
Ecrire à la rubrique contact de ce site

 

Vox Latina

Vox Latina est mon premier roman. Je l’ai écrit au tournant du millénaire. L’an 2000 lui a donné naissance. Il s’est écrit seul, d’une seule traite. Sans doute devais-je le porter en moi.

L’Eglise n’est pas avare de subtilités

Le dernier chapitre de Ça n’intéresse personne, lu par Stéphanie.

 version papier ou e-book : rubrique Librairie.

Les mots

Je les attrape au vol, quand ils bourdonnent, et je les retiens, je les nettoie, je les décortique, je me prépare devant l’assiette, je les sens cristallins, vibrants, éburnéens, végétaux, huileux, comme des fruits, comme des algues, comme des agates, comme des olives… Et alors je les retourne, je les agite, je les bois, je les avale, je les triture, je les mets sur leur trente et un, je les libère… Je les laisse comme des stalactites dans mon poème, comme des bouts de bois polis, comme du charbon, comme des épaves de naufrage, des présents de la vague…
Pablo Neruda, J’avoue que j’ai vécu, Gallimard, 1975, Traduction de Claude Couffon

Roman Il est mort Jimen version papier ou e-book : rubrique Librairie

Vox Latina, présentation, extrait et avis des lecteurs