IeMJ Lecture Episode 88-Chap 13

Cliquez sur play pour écouter  IeMJ lu par l’auteur

Retrouvez la version complète de IeMJ

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 153

Chapitre 22-2

Des rencontres surprenantes intervinrent dans ma vie, dont j’ai prêté bon nombre à mon personnage, comme si j’étais poussé doucement mais fermement à la poursuite de ses recherches.
Il est exact, comme je l’ai rapporté, que dans un salon du Livre, une vendeuse du rayon spiritualités m’a narré d’emblée son expérience de mort imminente.
J’ai effectivement rencontré l’homme que j’appelle Luc dans une soirée qui n’était pas celle du livre, qui n’avait rien de spirituelle, et qui ne se déroulait pas à Paris.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 121

« Vint la question de l’ouverture de mes chakras »

Les-Chakras

Chapitre 16-11

J’y repensais lors de ma visite suivante à ce que j’appelais en moi-même la salle d’attente de Lis-Angela. Les longues stations silencieuses et la contemplation que j’essayais de ne pas éviter de son corps immobile me plongeaient profondément en moi-même. Il n’y avait pas d’espoirs immédiats qui me fassent me concentrer sur l’environnement physique de la chambre. Je méditais.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 120

« L’énergie de la mort avait accompagné ma naissance »

6825425653_f6253aaef9_z

Chapitre 16.10

J’étais né avec une lumière verte, qui me favorisait, et avec une lumière jaune. L’énergie de la mort avait accompagné ma naissance. Je sursautai. L’oxymore, une figure de style que j’avais toujours appréciée, me remit face à la peur qui avait dominé ma vie. Il fallait comprendre la mort dans le sens d’une transformation.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 97

« Nous étions tous une parcelle de l’énergie divine »

colored-pencils-1190430-1280x960

Chapitre 13-7

C’est Luc lui-même qui m’ouvrit la porte du bel appartement « rive droite » à ma deuxième visite. Il était vêtu de blanc, ce que j’aurais dû considérer caricatural. J’eus une impression agréable de grande lumière, renforcée par son sourire qui remontait jusqu’à ses yeux.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 96

« Allait-il tout d’un coup me demander de réciter une prière et de me prosterner devant une icône ? »

Blue sign with arrow pointing right, directing traffic one way

Chapitre 13-6

Un sourire étrange s’était dessiné sur ses lèvres et avait contaminé l’ensemble de sa face, béat.
– Sais-tu ce qu’est Dieu ?
– Grand Dieu non !

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 95

« Cherche et tu trouveras »

double-six-1245835-1279x1436

Chapitre 13-5

Luc habitait un très bel appartement rive droite. Dans la salle d’attente, je me dis qu’il ne devait pas se dédier qu’à des œuvres spirituelles. En effet, après que nous eûmes pris place dans de grands fauteuils anciens en velours rouge et qu’il eut empli deux coupes de la même couleur, il me raconta qu’il était antiquaire et décorateur.