Sri Yukeswar

 

Le yogi Yogananda (1893-1952), grande figure de l’hindouisme raconte dans Autobiographie d’un yogi, la résurrection de son maître.
Assis sur le lit de son hôtel, à Bombay, le 19 juin 1936, à 3H de l’après-midi, « Sri Yukeswar apparut dans un halo lumineux avant de se transformer en l’être de chair et d’os qu’il était avant sa mort ». Le maître explique au disciple que de même que les prophètes sont envoyés sur terre pour purger leur dette karmique, Dieu l’a envoyé à Hiranyaloka, la « Planète astrale illuminée ». « Il y aide les êtres avancés à se débarrasser de leur karma astral et ainsi à se libérer de futures naissances ».

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 87

« Rafael livra son sentiment profond au moment du dessert »

154773776_06c479c7a5_z

Chapitre 12-5

– Je trouve remarquable comme vous, les hommes d’église, vous vous souvenez de textes entiers de la Bible…
– Il y a le séminaire pour cela. On y subit un bon entraînement.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 86

« Je suppose qu’on peut parler d’une sorte de paradis céleste »

big-bird-colorfull-1388949-1279x852

Chapitre 12-4

– Il faut noter, reprit le théologien, que même si bouddhistes et hindouistes poursuivent également l’idéal de la libération de l’homme du cycle des réincarnations, il n’y a pas chez les bouddhistes le principe d’une âme passant d’un corps à l’autre. Ce que les hindous proclament.