Trois livres à gagner

Le narrateur de Il est mort Jim vit à Lima, la capitale du Pérou, là où les falaises embrassent l’océan Pacifique.
Comment s’appelle le plat péruvien à base de poisson cru ?

Les trois premières personnes qui donneront la bonne réponse recevront le roman en version ebook.
Ecrire à la rubrique contact de ce site

Où est Jim ?

Il est des enquêtes dont on ne revient pas et pourtant, Jim Rosso, professeur à l’Université catholique de Lima, n’était pas un débutant dans le domaine de la recherche. Mais comment ne pas devoir réviser de fond en comble son existence quand on explore la vie après la mort ?

Il est mort Jim, en version papier ou e-book : rubrique Librairie.

 

Nouveau !

Je suis très heureux de vous annoncer que mes deux derniers livres peuvent désormais être commandés à la page Librairie de ce site. Les livres électroniques sont disponibles dans le monde entier et les éditions papier en France métropolitaine. Merci de votre intérêt et de la diffusion que vous pourrez en faire.
Marc Boisson

Mon nouveau roman, Ça n’intéresse personne, sera dans quelques jours disponible à la commande, en version papier et électronique, sur ce site à la rubrique Librairie.
La deuxième édition de mon roman Il est mort Jim pourra être aussi commandé
au même endroit dans les deux formats.
Marc Boisson

Nouveauté

Je viens de recevoir le premier volume de mon nouveau roman
Ça n’intéresse personne. C’est toujours un beau moment que celui où les mots apparaissent édités. Aucune tablette n’a encore remplacé pour moi le contact avec la surface glissante d’une couverture et l’odeur des pages sortant de l’imprimerie.

Ça n’intéresse personne est un court roman qui rend hommage à la magie du Mexique, à la Vierge de Guadalupe et à un prêtre extraordinaire qui a quitté notre monde l’année dernière, le Père Brune.
Vous pourrez le commander d’ici peu dans l’espace Librairie de ce site.

 

Sanglant cortège

Cette question de l’apaisement m’amena à celle de la cruauté des pratiques aztèques. À deux heures de Mexico s’étend la cité de Teotihuacán. Les pyramides qui y demeurent ne sont pas le seul indice de son inquiétante puissance. L’esplanade s’étend, immense. La chaleur, intense, se déverse sur les touristes et brûle les crânes imprudents. Jusqu’au début du seizième siècle, la pyramide du soleil rougissait aussi du sang que les prêtres faisaient couler et qui, dit-on, ne devait jamais s’interrompre. On imagine les files des prisonniers attendant d’être hissés à son sommet pour le sacrifice. Des milliers de condamnés pouvaient aisément y être parqués. On a peine à accepter l’idée qu’ils attendaient des heures, peut-être des jours, sachant qu’à chaque pas, un être humain, au bout du sinistre cortège, était mis à mort. De quoi pouvaient-ils parler ? Quelles étaient leurs pensées ?

Marc Boisson, Ça n’intéresse personne, Ezema
Bientôt disponible sur ce site (Rubrique Librairie)