La passion de Tiradentes

Au moment où j’écris ces mots, le 21 avril commémore au Brésil la figure de Tiradentes. A quatre mains franco-brésiliennes, nous avons raconté son histoire ou plutôt Teresa de Carvalho l’a fait. Partie d’une Lisbonne dévastée par le grand tremblement de terre de 1756, Juive fuyant l’Inquisition, nous l’avons imaginée débarquant au Nouveau Monde, accueillie par la magnificence naturelle de Rio et par les bras vigoureux de Joaquim da Silva Xavier, le rebelle qui faillit, avec une poignée d’hommes moins courageux que lui, libérer le Brésil de la couronne lusophone. Les années en ont fait une représentation christique. L’Histoire raconte qu’il s’est livré au bourreau sans frémir. Sa tête exposée à Vila Rica a clos son chemin de croix. Si vous y allez, cherchez Ouro Preto. C’est ainsi que l’on connaît actuellement la ville. Sa beauté vous envahira et peut-être entendrez-vous le pas du cheval du fameux sculpteur Aleijadinho.
Notre éditeur, LF Publicações a eu la bonne idée de publier des lectures du roman, en cette période anniversaire. Pour ceux qui ne parlent pas le portugais, la traduction apparaît à côté des vidéos.

Unam Mexico 23 oct 2017

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séminaire

Livraria Francesa São Paulo Hoje

Deux publications pour A paixao de Tiradentes

A l’occasion de la nouvelle édition de A paixao de Tiradentes chez LF Publicaçoes, on parle du livre dans le blog Resenha y outras coisas et sur la chaîne Youtube França Mon amour.

Resenha e outras coisas

Chaîne Youtube

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 57

« Le perfectionnement de toute science dépend du temps et de l’état de l’humanité pour la recevoir. »

Chapitre 7-5

Je fus étonné de trouver dans l’entrée de mon bâtiment une lettre du Brésil que le gardien avait glissée sous la porte avec quelques courriers administratifs. Je l’identifiai tout d’abord à son timbre.

A propos de Il est mort, Jim -29

« Vous savez les Inconfidents, ils sont toujours là  »

« La grande femme énigmatique » existe. Je l’ai rencontrée. C’était le 21 juillet 2012, lors du lancement de A paixāo de Tiradentes, au Café-Librairie Culturelle. Elle m’a dit exactement ce qu’elle déclare à Jim.

écrivain

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 29

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Librairie Ouro Preto

Chapitre 4-4

– Et pourquoi avez-vous choisi de raconter cette histoire de l’Inconfidência ? poursuivit la directrice de l’Alliance Française.
– La première raison est pratique, dit Véronique. Felipe est d’ici ; moi j’y travaille. Comme vous le savez, pour aggraver les choses, je suis professeure d’histoire. Je devrais dire « j’étais » puisque j’ai pris ma retraite mais je ne cesserai jamais de l’être. Felipe le sait bien, qui m’a beaucoup reproché de continuer à le traiter comme mon étudiant pendant l’écriture du livre. Nous voulions écrire un livre qui mêle le présent avec un événement historique fort.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 28

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Ouro Preto

Chapitre 4-3

Avant le lancement, ma tante eut le temps de m’informer de la genèse de son livre. Je m’étonnais qu’elle l’ait écrit avec un de ses étudiants. Burro s’était chargé de la partie actuelle tandis qu’elle rédigeait les chapitres historiques. Dans le présent, à Paris, une femme achetait pour son fils une statuette chez un antiquaire, en guise de cadeau pour son départ à Ouro Preto, où il allait réaliser un stage et loger chez sa tante. Peu de temps après, elle était assassinée.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 27

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

avion

 

Chapitre 4-2

Jean Morzelle avait apparemment déclaré que les religions disaient n’importe quoi. Cette impression d’amour universel n’était pourtant pas sans rappeler les discours catholiques. La page du site que je consultais se terminait sur ces mots :  » C’est une certitude, il y a un au-delà ; mais en attendant, il faut vivre ici…  » J’aurais aimé pouvoir prononcer ces premières paroles.
En faveur de la contre-argumentation du bloggeur – David Rossini était son nom, il y avait la personnalité d’Eduardo Pastor. Les nombreuses histoires qu’il s’était plu à raconter, avant de sombrer dans son malaise diabético-alcoolique, avec un brio certain, montraient qu’il s’intéressait de près à l’univers ésotérique. Le troisième point de David Rossini avait manifestement du poids. « Le contenu des EMI, comme celui des rêves ou des hallucinations, dépend de la culture de l’expérienceur. »

ASSINATURA DO CONTRATO / SIGNATURE DU CONTRAT – LF PUBLICAÇÕES

Ontem, foi assinado o contrato com a editora LF Publicações para as duas novas edições de La liberté, même tardive e A paixão de Tiradentes. Longa vida a esta jovem editora!

Hier, a été signé le contrat des deux nouvelles éditions de La liberté, même tardive et de A paixão de Tiradentes chez LF Publicações. Longue vite à cette jeune maison d’édition !