Vous arrive-t-il d’être appelé par des lieux qui ne vous attirent pas a priori ?
Je tombe la semaine dernière sur une information qui m’est apparue étrange, sans doute parce que je l’ai mal interprétée ou à la lueur, à l’obscurité que représente pour moi le lac Titicaca. Cette étendue d’eau, une petite mer à 4.000 mètres d’altitude ne m’était pas apparue bien séduisante lors de ma visite. Frigorifié par un air avare d’oxygène, j’avais navigué vers une île empaillée, aux sens propre et figuré. Des indiennes à l’air las proposaient des babioles sur la surface mouvante puis l’on repartait engoncés dans le froid, le regard vers les mornes herbes du lac.
Le gouvernement bolivien a décidé de construire un musée subaquatique sous les eaux du Lac Titicaca, après la découverte de milliers de pièces archéologiques dans ses abysses, a annoncé mardi le Ministère de la Culture.
Un musée subaquatique, si près du ciel mais tout de même sous l’eau. Il y a d’autres musées subaquatiques mais celui-là m’a laissé pensif.

Un médium dont je parle dans Il est mort Jim, « Appelons Luc », m’a décrit près du Lac Titicaca une de mes vies, la plus détaillée et saisissante qu’on m’ait narrée.
Et j’ai repensé aux nombreuses fois où j’entends parler du Lac Titicaca. Berceau des mystérieuses civilisations aux dires de plusieurs traditions, véritable origine des Incas du Pérou, lieu de naissance de Notre Dame de Copacabana qui brille sous les feux de Rio…