A propos de Compostelle 6

En 1986, l’Etat passe commande à Pierre Soulages de plus de 100 vitraux pour l’abbatiale Sainte-Foy de Conques (Aveyron). Une vieille histoire le lie à la belle église romane de Conques, étape du Chemin de Compostelle depuis Le Puy en Velay. C’est lors d’une visite avec sa classe de quatrième que l’adolescent a une révélation et décide d’être peintre.

7366944-pierre-soulages-l-homme-qui-du-noir-fait-jaillir-la-lumiere

 En 1979, il bascule dans « l’outrenoir »: alors qu’il peine sur une oeuvre entièrement recouverte d’un noir épais, Soulages réalise qu’il vient de franchir un cap en striant l’oeuvre.
« J’étais au delà du noir, dans un autre champ mental », a-t-il raconté. »

La lumière qui vient du noir est un paradoxe qui va bien au Chemin.
N’est-il pas celui où on va vers la vie en marchant vers la mort ?