Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 12

Aujourd’hui le dernier épisode du 2e chapitre. Mercredi, avec le 3e, le lecteur quitte le Sentier Lumineux pour entamer  l’en(quête) spirituelle de Jim

Chapitre 2-12

Cette rencontre servit ma recherche. Quelques mois plus tard, je fus abordé, à la sortie de mes cours, par un homme que je ne connaissais pas.
Je sortais du campus du Jirón Camaná et traversais la Plaza Francia lorsqu’un individu se leva d’un banc et se plaça devant moi. Il n’avait pas l’air agressif. Je lui adressai un regard interrogateur. Il se présenta comme le mari de Maria Aparecida, la secrétaire de l’université. Ciel, un mari jaloux ! Il ne manquait plus que ça.

L’ART DE L’AUTOPORTRAIT

Selfie

Une nouvelle canne a fait son apparition. Une épidémie de cécité oblige de plus en plus de personnes à l’utiliser. Elle ne touche pas le sol mais se brandit en l’air et avec elle le smartphone qui y est accroché.
Alléluia, un bras télescopique étanche vient d’être inventé ! Il est désormais possible de se baigner avec son téléphone.

Il est mort, Jim à Santo André – Brésil

Il est mort, Jim à Santo André, Brésil

SAMEDI 18 JUILLET – 11H

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 11

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.Université San Marcos Lima

Chapitre 2-10

Selon notre coutume, nous eûmes tôt fait de trouver une petite cafétéria pour la pause café-cigarettes. Celle-ci était aussi à peu près vide à l’exception d’un enfant qui se balançait sur une chaise. L’université paraissait brusquement désertée. Un homme s’approcha après quelques minutes. Ce devait être le père de l’enfant car dès qu’il le vit, celui-ci cessa son balancement. La cafétéria semblait être une concession dont il devait être le propriétaire avec sa femme, que j’aperçus ensuite lavant la vaisselle. Des assiettes à moitié vides étaient encore sur l’évier avec des restes de riz, de pommes de terre et une sauce jaune que j’identifiai comme étant la Huancaina, un mélange de crackers, de fromage blanc et de piment bien plus savoureux que ne pourrait le faire penser le détail des éléments.
Il y avait eu donc une vie à l’heure du déjeuner.

San Marcos et María-Elena Moyano

A propos de l’épisode 10 de Il est mort, Jim

L’Université San Marcos –  depuis 1551 au Pérou

 

Je suis allé à deux reprises à l’Université de San Marcos. En 1986, accompagné de Sara Joffré, une dramaturge et metteur en scène dont j’ai appris le décès peu de temps avant d’y passer une seconde fois, en décembre dernier. Il est des moments où les souvenirs apparaissent sans besoin d’aller les chercher.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 10

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Lima

Chapitre 2-9

Combat qui, à Villa El Salvador, dans les cinq années précédentes, avait empoisonné la vie des dirigeants communautaires. Terrorisés dans tous les étages de leur vie quotidienne, ils renonçaient les uns après les autres à leurs idéaux politiques quand ils ne rejoignaient pas les files du Sentier. Celui-ci avait fait des bidonvilles des zones stratégiques pour le développement de sa « guerre populaire ».

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 9

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

An_area_in_Lima_(districts_of_Pachacamac_and_Villa_El_Salvador)_(4206371000)

Chapitre 2-8

Malgré la dureté du sujet, Claudio avait retrouvé son sourire et applaudit.
– Bravo, on dirait un texte écrit. Tu as des talents de visionnaire et d’auteur, Jim.
Visionnaire, sans doute pas, car le vingtième siècle nous a suffisamment instruits sur les scénarios de l’instauration du communisme. Mais doté d’un sens aigu de la répartie, je crois que je l’étais.
– Et de plus il a tout à fait raison, dit un homme d’une voix blanche, que nous n’avions pas remarqué.

La construction de la mémoire

Le Sentier Lumineux dans l’épisode 8 de Il est mort, Jim

J’ai été témoin de bribes d’événements de la guerre civile du Sentier Lumineux. J’observe qu’elle rentre dans la narration que fait le Pérou de lui-même après un temps de latence, comme s’il avait fallu une période de digestion.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 8

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

DictatureChapitre 2-7

A mesure que Claudio parlait, l’indignation lui faisait hausser la voix.
– Le problème, c’est que le Sentier Lumineux va tuer la gauche pendant des années dans ce pays. Ils se sont approprié un discours des vieilles luttes qu’ils conduisent directement vers l’enfer.
– Enfin, bon, le stalinisme et le maoïsme n’ont pas été une belle incarnation de la gauche non plus, rétorquai-je, avec le grand calme qui ne me caractérisait pas.

Il est mort, Jim – 7 / Pour en savoir plus

Villa El Salvador

Les luttes sociales dans les années 80.

Quelques photos d’un quartier construit dans le désert :