ELE ESTA MORTO, JIM

Père Lachaise Chat roux

 

Ele está morto Jim conta a história de um caminho espiritual. Professor de história no Peru, Jim Rosso deseja fazer uma última pesquisa que o levará a explorar a vida após a morte.

Os capítulos integrais da obra são disponíveis em português, gratuitamente, neste link.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 34

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

aéroport

Chapitre 5-1

Quelques jours après mon retour à Lima, je repris l’avion, cette fois en direction de la France. Il fallait bien l’avouer, pour un voyage moins joyeux que le précédent.
Chaque fois qu’en hiver j’arrivais à Roissy, je retrouvais une sensation de froide étrangeté. Tout d’abord le passage par la passerelle-tube, collée à la porte de l’avion comme si elle allait aspirer son contenu. C’était encore un sas, un moment intermédiaire entre le pays qu’on avait laissé en été et celui qu’on retrouvait en hiver.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 33

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Coccinelle

Chapitre 4-8

Le dernier jour de mon séjour, Burro me proposa de m’amener à Belo Horizonte. C’était un samedi mais Véronique ne pouvait pas nous accompagner. Elle avait une réunion au Musée de l’Inconfidência. Je me demandais bien avec qui mais comme elle aimait exagérément se donner des airs de mystère, je décidai de ne pas lui laisser ce plaisir.
– Le samedi matin, parfois, je me rends dans un centre spirite, me dit Burro. J’ai pensé que ça t’intéresserait pour tes recherches.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 32

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Congonhas

Chapitre 4-7

– Qu’est-ce que tu aimes à Lima ?, demanda Véronique.
– Tout, en fait.
– Comment ça tout, ce n’est pas un peu exagéré ?
– J’ai dit « tout » sans même y réfléchir. Ce doit être sincère. J’aime qu’elle soit face à l’océan. Les quartiers de Barranco et de Miraflores où tu peux marcher le long des falaises avec la mer en contre-bas. J’aime la valse continue des vieux bus et des colectivos bariolés. J’aime l’espagnol que parlent les Péruviens. J’aime les odeurs de bois des balcons du centre-ville. J’aime voir les vendeuses d’emolientes avec leurs vieilles carioles. Et j’aime même les odeurs de pisse et de nourriture qui imprègnent la ville. Et j’aime le fait qu’il n’y pleuve jamais.

La caipirinha

A propos encore de Il est mort, Jim -31

4328489297_43e6e740c7_z

« Le soir, l’avant-veille de mon départ, je dînais avec Véronique et Burro au café Geraes. J’acceptai volontiers une caipirinha au bar avant d’entamer le repas. J’aurais peut-être mal à la tête mais c’était irrésistiblement bon. »

Je ne connais pas de meilleur apéritif que la caipirinha. Tous les Français à qui je l’ai fait goûter sont aussitôt devenus inconditionnels. Cela a bien souvent alourdi mes bagages pour l’Europe.

Mais attention, la caipirinha est une affaire sérieuse.

A propos de Il est mort, Jim – 31

« Ouro Preto est une ville coloniale située sur plusieurs collines. Et sur ses hauteurs, comme si elles avaient été créées pour ça, il y a des églises. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Les églises se dressaient fièrement pareilles, avec leurs façades blanches aux bords bruns et leurs deux clochers ; elles n’étaient jamais pourtant identiques et même parfois très différentes au deuxième regard. Il y en avait avec des angles ronds et d’autres carrément rectangulaires. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Je traversai la place Tiradentes, où la statue du héros occupait le centre. Située en son point le plus haut, elle est le véritable centre de la ville. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Je m’attardai surtout à l’Eglise São Francisco. Le ciel bleu d’Ouro Preto la faisait briller sur son parvis. La lumière se faisait ocre en caressant ses murs. Ses formes rondes ajoutaient à la douceur de la vision. »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 31

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Ouro Preto

Chapitre 4-6

EMI, Brésil, Kardec, Inde, Tibet, bouddhisme. Des zones se dessinaient à la manière des cartes conceptuelles.
Le lendemain de cette nouvelle veillée sur mes recherches, je décidai de consacrer la journée à visiter Ouro Preto. J’avais vu les églises de loin et connaissais mal la ville. Lors de mon premier séjour, la pluie m’avait découragé de marcher et il est difficile de la parcourir autrement qu’à pied tant il y a de choses à voir et tant les rues sont étroites, sinueuses et pentues.
Ouro Preto est une ville coloniale située sur plusieurs collines.

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 30

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Troisième oeil

Chapitre 4-5

Dès que je le pus, le soir dans mon lit avec mon ordinateur portable, en chercheur obstiné, j’entrepris de vérifier cette histoire de « troisième œil ». L’inévitable Wikipedia écrivait ce que je savais déjà, qu’on disait également « œil de l’âme ». Je trouvai également l’expression «porte de l’âme» et lus que c’était «une métaphore « une métaphore mystique et ésotérique d’origine orientale qui désignait, au-delà des yeux physiques, un troisième regard, celui de la connaissance de soi».
Je sursautai soudain, ce qui fit grincer mon lit et, consécutivement, déclencher mon rire.

A propos de Il est mort, Jim -29

« Vous savez les Inconfidents, ils sont toujours là  »

« La grande femme énigmatique » existe. Je l’ai rencontrée. C’était le 21 juillet 2012, lors du lancement de A paixāo de Tiradentes, au Café-Librairie Culturelle. Elle m’a dit exactement ce qu’elle déclare à Jim.

écrivain

Lisez le manuscrit de Il est mort, Jim – 29

Retrouvez deux fois par semaine, le mercredi et le dimanche, un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Librairie Ouro Preto

Chapitre 4-4

– Et pourquoi avez-vous choisi de raconter cette histoire de l’Inconfidência ? poursuivit la directrice de l’Alliance Française.
– La première raison est pratique, dit Véronique. Felipe est d’ici ; moi j’y travaille. Comme vous le savez, pour aggraver les choses, je suis professeure d’histoire. Je devrais dire « j’étais » puisque j’ai pris ma retraite mais je ne cesserai jamais de l’être. Felipe le sait bien, qui m’a beaucoup reproché de continuer à le traiter comme mon étudiant pendant l’écriture du livre. Nous voulions écrire un livre qui mêle le présent avec un événement historique fort.