Je n’ai pas du tout aimé le film La prophétie des Andes

On y voit que le cinéaste n’est pas allé plus loin qu’une Californie de carton-pâte pour représenter le Pérou. Mais cette déclaration de l’auteur du livre original, James Redfield, m’interpelle : « J’étais parti dans l’Arizona travailler sur La prophétie des Andes. Je n’arrivais plus à écrire, j’étais en panne d’inspiration. J’avais posé mes bagages à Sedona, un lieu réputé pour ses vortex d’énergie.

Présentation de A paixão de Tiradentes au Lycée Français de São Paulo

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Présentation de A paixão de Tiradentes à Jundiaí – SP – Brésil

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Présentation de A paixão de Tiradentes à Santos – SP – Brésil

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Présentation de A paixão de Tiradentes à Santo André – SP – Brésil

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Présentation de A paixão de Tiradentes à Belo Horizonte







Ce diaporama nécessite JavaScript.

Présentation de A paixão de Tiradentes à Rio de Janeiro

Ce diaporama nécessite JavaScript.