La traversée de Paris

25 décembre 10H48
Parisien partant au travail, sac à dos bien arrimé pour une longue marche.
Il s’agit d’arriver à l’heure au travail le 26 décembre

                            Joyeux Noël !

Une vision karmique parmi d’autres

Les ponts entre la physique quantique et le bouddhisme étaient eux bien visibles. Il y avait le karma, le monde des illusions derrière lesquels les maîtres bouddhistes disaient qu’il fallait regarder pour trouver la lumière. J’avais pris des notes sans ambiguïté dans le livre de Sogyal Rinpoché : « Si vous y regardez de près, rien ne possède d’existence intrinsèque […] Notre existence humaine n’est qu’une vision karmique parmi d’autres ». Et enfin : « La vie et la mort existent dans l’esprit et nulle part ailleurs ».
version complète de IeMJ
#ilestmortjimmarcboisson

Voix

J’écoutais cette semaine une déclaration du deuxième personnage de l’état. J’ai eu peine à savoir s’il s’agissait de lui ou du président de la république, tant leurs voix m’ont paru semblables.
Il y a un étrange mimétisme, que j’avais déjà noté lors de précédents mandats.
Vous l’avez remarqué ?

Tu l’as reçu ?

Le monde actuel est ainsi fait qu’il permet difficilement qu’on lui échappe. Les réunions si tôt terminées, la boîte de contrôle dans notre poche nous gratifie de messages instantanés dont l’absence de réponse non moins immédiate déclenche l’anormalité. “Je t’ai envoyé un message. Tu l’as reçu ?”. C’est sans doute pour répondre à ces injonctions portables que les passants ne vous regardent plus dans la rue.
Marc Boisson, Ça n’intéresse personne, manuscrit
#çaninteressepersonne 

Théâtre du 🔆

Samedi nous a offert un peu de ciel bleu et quelques lignes de métro. Nous avons réussi à gagner la chambre en Inde. La Cartoucherie luisait des feux de ces instants que l’on sait comptés.
L’enchantement a égrené les marques d’un temps qui ne passait plus.
L’humour d’Ariane Mnouchkine a rendu un hommage particulier à l’Alliance Française.
« Le jeune et inquiet directeur de l’Alliance locale, Nicolas Carré, a investi l’ensemble du budget que lui a alloué le ministère français dans un projet qui piétine. Quelque chose comme 14.751 euros. Le dernier euro a sa valeur. Ce ne sont pas mes ex-collègues qui diront le contraire. Le directeur risque-t-il d’être nommé à Kaboul ? »
Un joli clin d’œil qui fait plaisir.

Il se passe des choses bizarres

Le public se leva bientôt pour se retrouver autour du buffet ou faire la queue avec un livre à la main en quête d’une dédicace des auteurs. La grande blonde semblait aussi esseulée que moi.
– Vous parlez français ? me dit-elle abruptement.
– Cela m’arrive, répondis-je.
Elle avait un regard fiévreux comme quelqu’un qui vivrait dans la clandestinité. Elle regarda autour d’elle avant de parler puis cloua son regard dans le mien.
– Pourquoi dites-vous que ça vous arrive si vous êtes français ? Vous habitez ici depuis longtemps ? Je ne vous ai jamais vu.
– Non, je suis en vacances.
– Moi, j’ai préféré partir à la campagne. Vous savez, il se passe des choses bizarres ici.
version complète de IeMJ
#ilestmortjimmarcboisson

Allons-y piano


Un clic sur le chemin l'ouvrira vers la Campanella 
- Paganini Liszt et Evgeny Kissin

« Je buvais ses paroles autant que le dernier café en sa compagnie. L’intuition que je ne le reverrais plus me saisissait au fur et à mesure que le soleil se déplaçait vers son zénith et replongeait la pièce dans une semi-obscurité, délaissant la petite fenêtre par laquelle j’aime penser que le monde extérieur prenait congé de lui. Je m’étonne aujourd’hui d’avoir ressenti cette ultime urgence, moi qui, avant de le rencontrer, n’avais jamais suivi d’autres élans que ceux que la raison me dictait. »
Marc Boisson, Ça n’intéresse personne, manuscrit
#çaninteressepersonne 

 

L’inspecteur est fatigué

L’inspecteur est fatigué, sa femme l’a quitté, il boit plus que de raison.
Je lis un de ces livres policiers, pas mal fait, honnêtement manufacturé comme un aliment dont la recette git au coin d’une table. On y revient car on aime sa quintessence mais on se demande s’il n’aurait pas été meilleur avec plus de nouveauté.
Les intrigues bien ficelées me distraient mais je ne comprends pas pourquoi on ne les applique pas à des situations moins caricaturales. Sortons les énigmes des commissariats, lisons Pierre Magnan et ses mystères des Basses Alpes, Eduardo Mendoza et son héros qui doit à chaque fois s’échapper de son hôpital psychiatrique pour mener l’enquête.

La dernière recherche de Jim

« En 2012, à 58 ans, vingt-cinq ans après mon doctorat, je commençai une dernière recherche, que je dédiais… à la mort.
Elle débuta par une rencontre.
Les rapports entre la mort et le Sentier Lumineux sont étroits. Maintenant que j’observe la quête que devint petit à petit ma dernière recherche, je me dis que la décision de l’entreprendre fut mon premier acte de liberté.
Plus je vieillissais, plus j’aimais me promener sur le bord de mer. J’allais régulièrement sur le Malecón Císneros, à Miraflores, où, du haut des falaises, on embrasse l’océan Pacifique. »
version complète de IeMJ
#ilestmortjimmarcboisson