A paixão de Tiradentes na faculdade Anhembi Morumbi

Présentation de A paixão de Tiradentes Faculté Anhembi São Paulo- Brésil

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L'auteur place Matriz du Callao Lima à l'endroit où est mort Jim.

Lisez le manuscrit complet de Il est mort, Jim – 1

Retrouvez chaque semaine un nouvel épisode du roman inédit Il est mort, Jim. A retrouver également sur Facebook.

Chapitre 1 – 1

Je m’appelais Jim, Jim Rosso. Je suis mort à l’âge de 83 ans, au pied d’un arbre, sur une place de Lima, au Pérou. Avant de décrire le tableau peu conventionnel de la situation, j’aimerais dire, et sans jeu de mots, quelques mots sur mes racines. Ma famille est d’origine italienne. Aldo Rosso, mon grand-père, n’avait pas émigré pour des raisons politiques. Que peut l’amour du pays contre les nécessités économiques ? J’étais né Jérémy puis, je ne sais par quel hasard familial ou scolaire, on avait pris l’habitude de m’appeler Jim. Ça me plaisait.

Au Bain Linguistique des professeurs de français, Marc Boisson parle de son dernier roman Il est mort, Jim

16/05/2015 – Bain Linguistique des professeurs de français

Campos de Jordão – SP – Brésil

www.apfesp.org.br 

 

 

Au Bain Linguistique des professeurs de français, Marc Boisson parle de La liberté, même tardive

16/05/2015 – Bain Linguistique des professeurs de français

Campos de Jordão – SP – Brésil

www.apfesp.org.br 

 

Au Bain Linguistique des professeurs de français, Marc Boisson parle de Vox Latina


16/05/2015 – Bain Linguistique des professeurs de français
Campos de Jordão – SP – Brésil
www.apfesp.org.br

XXXIII Bain Linguistique de L’APFESP 2015 – 16/mai

Entretien avec Marc Boisson, un écrivain français au Brésil

XXXIII Bain Linguistique de L’APFESP 2015
Association des Professeurs de français de l’État de São Paulo

Samedi, 16 mai 2015 – 13h30
Hotel Orotour | Campos do Jordão – SP

Site daL’APFESP: www.apfesp.org.br

Encontro e bate papo – 3/jun – Univ. Anhembi-Morumbi

 

Entre Vues Marc Boisson – Livraria Francesa

Dans cette “Entre Vues”, Mônica Vieira s’entretient avec l’écrivain, directeur culturel et pédagogique de l’Alliance Française, Marc Boisson. Il parle des 130 ans de l’Alliance Française, de ses livres Vox Latina, A paixão de Tiradentes, La liberté, même tardive et également du manuscrit de son dernier roman, Il est mort, Jim.

Je n’ai pas du tout aimé le film La prophétie des Andes

On y voit que le cinéaste n’est pas allé plus loin qu’une Californie de carton-pâte pour représenter le Pérou. Mais cette déclaration de l’auteur du livre original, James Redfield, m’interpelle : « J’étais parti dans l’Arizona travailler sur La prophétie des Andes. Je n’arrivais plus à écrire, j’étais en panne d’inspiration. J’avais posé mes bagages à Sedona, un lieu réputé pour ses vortex d’énergie.

Présentation de A paixão de Tiradentes au Lycée Français de São Paulo

Ce diaporama nécessite JavaScript.