IeMJ Lecture Episode 144-Chap 22

Cliquez sur play pour écouter  IeMJ lu par l’auteur
Retrouvez la version complète de IeMJ

Le passé est passé ?

Je retrouve un vieux manuscrit que j’avais perdu et il n’est plus le même. C’était l’époque où on utilisait encore sa main pour écrire, alors il a un peu jauni. Et son contenu a aussi changé. Un paragraphe s’est ajouté, des fautes d’orthographe sont apparues. C’est un autre texte, une autre personne qui l’a rédigé.
J’aime bien l’idée que le seul passé immuable est celui qu’on a récréé. Celui qu’on a laissé derrière soi n’est pas le même.

 

Ce pont de bois, à la beauté moussue et vermoulue, existe-t-il dans mon imagination ou l’ai-je laissé tel quel, un jour, quand je l’ai emprunté et gravé dans ma mémoire ?

IeMJ Lecture Episode 143-Chap 22

écrivain

Cliquez sur play pour écouter  IeMJ lu par l’auteur
Retrouvez la version complète de IeMJ

Les yeux ouverts

« Le plus beau sentiment du monde, c’est le sens du mystère. Celui qui n’a
jamais connu cette émotion, ses yeux sont fermés »
Albert Einstein

IeMJ Lecture Episode 142-Chap 21

Cliquez sur play pour écouter  IeMJ lu par l’auteur
Retrouvez la version complète de IeMJ

Manuscrit

« Les mots d’Oz allaient s’imprégnant à ma vue qui se brouillait. Ils étaient des allers directs vers une triste journée du premier siècle de notre ère. Ils faisaient heurter ma tête sur le bois de la croix. Je n’osais lever les yeux vers l’inadmissible crucifixion, ne pouvais les baisser devant l’intolérable souffrance d’une mère. J’espérais que je n’entendrais pas l’adresse finale du Christ à son père que je pressentais que je ne pourrais supporter. »
Ça n’intéresse personne, manuscrit
#çaninteressepersonne

IeMJ Lecture Episode 141-Chap 20

Cliquez sur play pour écouter  IeMJ lu par l’auteur
Retrouvez la version complète de IeMJ

São Paulo – Mexico – Paris

J’ai presque l’impression d’être à la campagne à l’issue du marathon des mégalopoles. Comme quoi, tout est question de point de vue.

IeMJ Lecture Episode 140-Chap 20

Cliquez sur play pour écouter  IeMJ lu par l’auteur
Retrouvez la version complète de IeMJ

“Il faisait chaud dans le compartiment. Anna sourit à l’éclairagiste quand il éteignit les spots qui l’aveuglaient. Le metteur en scène paraissait satisfait de la prise et annonça que ça suffisait. Ils purent tous rentrer à l’hôtel. Elle dîna avec l’équipe puis s’en alla. De sa chambre, elle voyait, immense, la cathédrale qu’elle connaissait bien. Elle resta longtemps à la contempler.
Elle pensait au film et se demandait comment serait la scène qu’elle venait d’interpréter. Le cinéaste avait dit qu’il ajouterait une voix off – un monologue intérieur dit par elle-même. Le film était loin d’être une superproduction. Il s’appelait Le rêve américain. Elle n’avait pas aimé le titre avant d’en comprendre le sens.”
http://www.marcboisson.fr/vox-latina-version-complete/
#voxlatinamarcboisson