Certaines expressions sont comme des enclumes qu’il faudrait faire passer par le tube digestif.
Lorsque j’entends le généralement bien intentionné « Bon courage ! », je suis aussitôt dissuadé. Il faut dire que même les loisirs sont susceptibles de recevoir cet encouragement anachronique, par je ne sais quelle utilisation mécanique de la langue française.