« J’avançais dans un tunnel. Précisément, mon corps glissait à l’horizontale dans ce tunnel. Il y avait une lumière verte, pas trop forte, autour de moi. Je sentais que quelque chose me frottait le corps. Comme une brise mais en même temps ce n’était pas le vent. C’était une sensation complètement inconnue et agréable. Un plaisir pas connu dans cette vie. Je me rappelle aussi que j’étais très calme, très relaxé. Au milieu du tunnel, tout d’un coup, je me suis réveillé et petit à petit, j’ai vu l’infirmière qui me parlait. Et au même moment que je me réveillais, j’ai nettement senti que quelqu’un se levait de mon lit. Quelqu’un qui a soulevé les draps et s’est levé. »
Il est mort Jim, p. 13-14