Difficile de s’extraire de l’avalanche catastrophiste actuelle. D’autres voix se font cependant entendre, par exemple celle d’Annick de Souzenelle, qui ne minimisent pas la pandémie mais en proposent des clefs et des perspectives extrêmement intéressantes.
Philippe Guillemant est un physicien dont les recherches réconcilient la science et la spiritualité.

Cliquer sur l’image pour entendre Philippe Guillemant, dans le Festival « L’Académie du monde d’après, le 12 avril.